Pompe à chaleur air/eau eau/eau

Conditions techniques à respecter

  • La chaudière doit venir en remplacement d’une chaudière individuelle au charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation
  • Cas d’une PAC de puissance thermique nominale ≤ 400 kW :
  • L’efficacité énergétique saisonnière (ηs) selon le règlement (EU) n° 813/2013 de la commission du 2 août 2013 est supérieure ou égale à :

– 111% pour les PAC moyenne et haute température,

– 126% pour les PAC basse température.

  • L’efficacité énergétique saisonnière prise en compte est celle de la pompe à chaleur seule pour les besoins de chauffage des locaux (hors dispositif de régulation).
  • Cas d’une PAC de puissance thermique nominale > 400 kW : Le coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur, mesuré conformément aux conditions de performances nominales de la norme EN 14511-2 pour une température à la sortie de l’échangeur thermique intérieur de 35°C, est égal ou supérieur à 3,4.
  • Quelle que soit la puissance thermique nominale de la PAC : La preuve de la réalisation de l’opération mentionne :

– la mise en place d’une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ainsi que sa puissance thermique nominale et, pour les PAC de puissance ≤ 400 kW, le type de pompe à chaleur (basse, moyenne ou haute température) ;

– et la performance énergétique de l’équipement installé : selon la puissance thermique nominale de la pompe à chaleur, le COP explicitement mesuré selon la norme EN 14511-2 pour une température à la sortie de l’échangeur thermique intérieur de 35°C, ou l’efficacité énergétique saisonnière (ηs).

  • Il conviendra de joindre au dossier une attestation d’impossibilité technique ou économique de raccordement du site à un réseau de chaleur
  • Mentions obligatoires sur facture : dépose de l’ancienne chaudière, Marque, Référence, Type de chauffage (gaz, fioul, charbon). Préciser que l’ancienne chaudière n’était pas à condensation. Indiquer toutes les mentions de performances listées plus haut pour le nouvel équipement.
  • A défaut, la preuve de réalisation de l’opération mentionne la mise en place d’un équipement avec ses marque et référence et elle est complétée par un document issu du fabricant ou d’un organisme établi dans l’Espace économique européen et accrédité selon la norme NF EN ISO/IEC 17065 par le Comité français d’accréditation (COFRAC) ou tout autre organisme d’accréditation signataire de l’accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d’accréditation.
  • Ce document indique :

– que l’équipement de marque et référence mis en place est une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau ainsi que sa puissance thermique nominale et, pour les PAC de puissance ≤ 400 kW, le type de pompe à chaleur (basse, moyenne ou haute température) ;

– et la performance énergétique de l’équipement installé : selon la puissance thermique nominale de la pompe à chaleur, le COP explicitement mesuré selon la norme EN 14511-2 pour une température à la sortie de l’échangeur thermique intérieur de 35°C, ou l’efficacité énergétique saisonnière (ηs). En cas de mention d’une date de validité, ce document est considéré comme valable jusqu’à un an après sa date de fin de validité.

  • La mise en oeuvre est assurée par un professionnel certifié RGE.

Estimez le montant de votre prime, contactez-nous

Consultez la fiche officielle BAT-TH-113 pour plus d'informations