Chaudière biomasse collective

Conditions techniques à respecter

  • La chaudière doit venir en remplacement d’une chaudière individuelle au charbon, au fioul ou au gaz autre qu’à condensation
  • La chaudière doit utiliser de la biomasse ligneuse à base de bûches de bois, de copeaux de bois, de bois comprimé sous forme de granulés, de bois comprimé sous forme de briquettes et ou de sciure de bois.
  • Elle est couplée à un régulateur de classe IV minimum et à un silo d’un volume maximal de 225 litres (neuf ou existant, pour les chaudières à alimentation automatique) ou à un ballon tampon (neuf ou existant, pour les chaudières à alimentation manuelle)
  • Il conviendra de joindre au dossier une attestation d’impossibilité technique ou économique de raccordement du site à un réseau de chaleur.
  • Mentions obligatoires sur la facture : Dépose et remplacement de l’ancienne chaudière en indiquant sa marque, sa référence et son énergie (charbon, fioul ou gaz) et en précisant qu’elle était non-condensation. Indiquer la marque, et la référence de la chaudière posée ainsi que de son régulateur, en complément de toutes les informations techniques listées plus haut.
  • La mise en oeuvre est assurée par un professionnel certifié RGE.

Estimez le montant de votre prime, contactez-nous

Consultez la fiche officielle BAT-TH-157 pour plus d'informations